• iGuana - Digitization of Gestapo Archives in Brno for the United States Holocaust Memorial Museum

Numérisation des archives de la Gestapo pour l’United States Holocaust Memorial Museum

L’United States Holocaust Memorial Museum est l’institution nationale américaine de documentation, d’étude et d’interprétation de l’histoire de l’Holocauste. Ce musée est le référentiel central aux États-Unis de données sur l’Holocauste, où chercheurs, étudiants, enseignants, généalogistes et grand public ont accès à un large éventail de collections, notamment : photographies, objets, films, musique, documents d’archives, livres et témoignages de survivants, auteurs et témoins de l’Holocauste. Ces collections, combinées avec des programmes scientifiques, soutiennent la recherche et l’étude de l’Holocauste et du génocide et préservent la mémoire de ces événements tragiques.

Dans le cadre des efforts du musée de collecter, conserver et diffuser des informations sur les persécutions de l’Holocauste et du nazisme, un projet a été lancé à Brno, en République tchèque (Moravský zemský archiv v Brně – MZA) pour numériser les archives de la Gestapo disponibles dans les Archives Provinciales de Moravie. La division ScanFactory d’iGuana à Prague a été chargée de numériser ces archives de la Gestapo pour l’Holocaust Memorial Museum aux États-Unis. A ce moment, l’équipe iGuana a numérisé et indexé près de 700 000 des 1 500 000 pages des archives de la Gestapo de la MZA. iGuana continue à travailler en étroite collaboration avec les Archives Provinciales de Moravie et l’Holocaust Memorial Museum des États-Unis pour numériser les données restantes.

Gestapo Brno : archivage de données et processus de numérisation

Les archives de la Gestapo à Brno contiennent divers types de documents, notamment des dossiers d’investigation et d’arrestation et des dossiers administratifs. Les dossiers d’investigation et d’arrestation concernent principalement des citoyens tchèques arrêtés à la base de diverses accusations, telles que des déclarations antiallemandes ou politiques, l’écoute d’émissions de radio étrangères, le sabotage, un comportement antisocial, la détention d’armes à feu, des métissages, des conflits économiques et religieux, des infractions civiles, administratives et autres. Les archives contiennent également des documents sur les actions de la Gestapo contre la résistance tchèque et les juifs, sur la dissolution des organisations tchèques, la confiscation de biens et des rapports de situation.

Le format et le type de fichiers et de documents disponibles sont très variés et vont de très grands formats (cartes, par exemple) aux feuilles imprimées ou manuscrites, en vrac ou agrafées, reliées ou non-reliées, cousues ensemble avec une ficelle, froissées ou endommagées, mal lisible, avec du matériel photographique, etc. Beaucoup de ces documents sont extrêmement fragiles et nécessitent donc une grande prudence lors de la manipulation, à la fois pendant la préparation et pendant la numérisation. Les spécialistes d’iGuana doivent retirer soigneusement toutes les agrafes, fils métalliques ou autres matériaux de reliure avec des outils spécialisés avant la numérisation. Il est également impératif que l’ordre des documents d’un fichier soit préservé de manière exacte lors de la numérisation, qu’un fichier individuel ne contienne que quelques pages ou des centaines.

Après la numérisation, tous les documents doivent être retournés dans leur état d’origine, c’est-à-dire qu’ils doivent être cousus ou autrement liés de la même manière, exactement au même endroit et dans le même ordre qu’à l’origine. Cela nécessite un travail de précision de spécialistes hautement qualifiés, travaillant chacun sur un ensemble spécifique de documents, utilisant des outils et un équipement de numérisation spéciaux, préparant et numérisant manuellement les documents et les dossiers, et ne partageant jamais une partie de leur travail avec un autre membre de l’équipe.

Tous les travaux liés à ce projet sont effectués exclusivement sur place dans les Archives Provinciales de Moravie, sans qu’aucun document ni fichier ne quitte les archives. Pour numériser ces documents d’une valeur inestimable iGuana a installé des scanners spécialisés chez MZA. Différents scanners sont utilisés pour numériser différents types de documents. Certains documents sont numérisés séparément en raison de leur état ou de leur format non-standard. Tous les documents sont numérisés manuellement. De plus, les scanners eux-mêmes sont nettoyés et maintenus dans des conditions optimales en permanence par du personnel spécialisé, afin de garantir une qualité de numérisation parfaite et de ne pas endommager les documents lors de la numérisation. En raison de la complexité du travail et afin d’assurer la meilleure qualité possible, les spécialistes d’iGuana travaillent en équipes de 2 personnes maximum. Enfin, tous les documents numérisés / images numériques sont indexés manuellement selon des normes strictes pour les musées et les archives.

Nous espérons qu’en aidant l’Holocaust Memorial Museum aux États-Unis et les Archives Provinciales de Moravie à numériser ces documents, nous pouvons contribuer à leur mission qui consiste à conserver les connaissances et la mémoire de l’Holocauste pour les générations futures.

2019-02-04T15:00:28+00:004 février, 2019|